Page 2 sur 2

Re: Formaldéhyde

MessagePosté: 23 Jan 2017, 08:45
par Fumerolles
Natacha a écrit:Merci beaucoup à tous pour vos explications ...


Que d'explications techniques ! :mrgreen:

Au dernier vapexpo, le sujet a été abordé. Contrairement à l'étude bidon à laquelle tu fais référence, des mesures sur du matos en conditions réelles, testé par des vapoteurs, montre qu'on peut faire confiance a ce qu'on ressent.
Voir «Le point sur les données scientifiques »

Le danger, s'il y en a un, se situe au niveau de la quantité de liquide vapoté durant la journée.

Oui il y a des aldehydes. Mais c'est pas une question de volts, ni de watt, ni même vraiment du réglage de la température.
Il y a un pallier, tant que tu ne ressent pas le gout de cramé, la quantité de formaldéhydes est stable. Descendre à 180 degrés en TC ne change rien semble-t-il.
Passé un seuil que le vapoteur ressent, la quantité de formaldéhydes explose.

L’analyse du mécanisme d’action indique que les effets irritants, qui apparaissent à des concentrations plus faibles que celles susceptibles d’induire le cancer, sont considérés comme des effets précurseurs de l’induction des tumeurs observées à de plus fortes concentrations. Ce constat soutient l’hypothèse d’un mécanisme cancérogène à seuil de dose et le choix des effets irritants comme effets critiques.

https://www.anses.fr/fr/content/evaluation-des-risques-sanitaires-li%C3%A9s-%C3%A0-la-pr%C3%A9sence-de-formald%C3%A9hyde

Re: Formaldéhyde

MessagePosté: 23 Jan 2017, 20:14
par Phil
Sauf erreur de ma part il me semble de mémoire avoir lu que les aldéhydes ne se forment qu'à partir de 280/290° C.